Adam Sommerfeld

Toronto Centre

About Adam

Adam Sommerfeld believes in doing politics differently. He is committed to finding creative solutions that are socially just, economically viable, ecologically sound and equitable. A communications designer who has been involved with the Green Party for more than 15 years, Adam sees politics as a creative process that should be more collaborative and community-based. Adam has lived in Toronto’s Gay Village since 2016. He is proud to run for the Green Party of Ontario in Toronto-Centre.

Adam has worked for media and arts organizations in Canada and abroad, including The Globe and Mail and the Design Exchange. Adam studied Design Art at Concordia University in Montreal.

In September 2017, Adam was a designer for the organizing team of Canada’s first design biennial, the Expo for Design Innovation Technology (EDIT). The expo was produced in partnership with the United Nations Development Programme to showcase how design thinking and technological innovation can achieve the Global Goals for Sustainability. Implementing the necessary transition to a sustainable society is a design challenge. Adam believes in greater investment for emerging green-energy sectors and design innovation for better public services, human-scale infrastructure and resilient cities.

Adam has been involved with the Green Party since he was first eligible to vote. The first ballot he ever cast had an “x” beside his own name as a Green Party candidate for MP in his hometown riding of Ottawa-Vanier. He ran again for the Green Party federally in 2004 and 2006 in the Montreal area, and served on the Young Greens federal council. In 2010, he was a Canadian delegate to the Global Young Greens Congress in Berlin.

Although born and raised in Ottawa, Adam has moved around quite a bit, to Montreal, Toronto, Berlin and Paris, before moving back to Toronto a few years ago. When he’s not busy being a political junkie, you might run into Adam at an art exhibit or at the YMCA, in a bookshop or on his bike, at a karaoke bar or at a TSO concert.

***************************************************************************************************

Adam Sommerfeld croit à faire de la politique autrement. Il s’engage à faciliter de solutions innovantes justes, équitables et viables — la durabilité s’articule autour non seulement de l’écologie, mais la justice sociale et l’économie. Designer graphique dans la vie, Adam est actif au Parti vert depuis plus de 15 ans. Passionné des arts, il conçoit, en effet, la politique comme une démarche créative et collaborative qui doit engager les citiyon.ne.s au niveau local. Il habite dans le Gay Village de Toronto avec son conjoint depuis 2016 et porte fièrement les couleurs du Parti vert en tant que candidat dans sa circonscription.

Il est engagé au Parti vert depuis plus de 15ans — militant écologiste dès son adolescence,  il s’est porté candidat aux élections fédérales dans sa circonscription natale d’Ottawa-Vanier en 2000. À 18 ans, en tant que nouvel électeur il marquera un « x » dans la case à côté de son propre nom sous la bannière des Verts. Il se représente à deux reprises aux élections fédérales de 2004 et de 2006 dans la région de Montréal et siège également au Conseil des jeunes verts du Canada. En 2010, il se rend à Berlin en tant que délégué canadien au Congrès mondial des jeunes verts.

Adam est designer graphique ayant travaillé au sein d’organismes médiatiques et artistiques au Canada et en Europe, dont The Globe and Mail et le Conservatoire de Paris. Originaire d’Ottawa, Adam a pas mal bougé depuis — de Montréal à Toronto, à Berlin et à Paris, puis de retour dans la Ville Reine. Il détient un Baccalauréat en Beaux-Arts de l’Université Concordia.

Hors ses heures de politicomane, l’on pourrait le croiser lors d’une exposition, au YMCA, dans la rue à vélo, dans une librairie, dans un bar karaoké ou bien à un concert du TSO. La Francophonie lui tient beaucoup à cœur et il s’engage à mettre de l’avant les dossiers en matière des affaires francophones au sein du Parti vert. Il vise notamment à mettre sur pied une section francophone verte et d’améliorer les communications francophones du parti. Étant un parti qui prône une approche communautaire qui met un accent sur la participation locale, les Vert.e.s comprennent tout à fait la volonté de services « par et pour » la communauté franco-ontarienne dans sa diversité.

Il croit en une approche collaborative et citoyenne à la politique. Idéation, réflexion latérale, co-création et ateliers citoyens: ce sont les clefs d’une culture politique plus durable et inclusive. Faire de la politique qui cherche à développer l’empathie et de solutions innovatrices mieux adaptées. En 2017, Adam a travaillé en tant que designer au sein de l’équipe organisatrice de la première biennale du design au Canada, EDIT, en partenariat avec le Design Exchange et le Programme de développement des Nations-Unies. Mettant en valeur le rôle primordial du design et l’innovation technologique dans le projet les Objectifs de développement durable, cet événement a cristallisé pour Adam, le défi en matière de design que représente la transition vers des sociétés durables. Il croit ainsi en la nécessité d’investir davantage dans le secteur émergeant des énergies propres et dans le design d’utilité publique, l’infrastructure à échelle humaine et les villes résiliantes.

Se politiser, se démocratiser signifie donc soutenir un forum vivant, le dialogue continu autour de solutions bien conçues aux problèmes locales et mondiales qui sont viable économiquement, écologiques, et équitable, non-seulement pour la diversité des gens d’aujourd’hui, mais pour les générations futures qui sont sans voix.

Contact Adam